Chrétiens

Les chrétiens du Nord du Nigeria confrontés à la faim et à la pauvreté

Les chrétiens de l’état de Yobe dans le nord du Nigeria font face, après la longue insurrection de Boko Haram dans cette région, à une catastrophe humanitaire sans précédent. Le vécu de la faim et de la pauvreté constitue une pression importante pour leur foi.

Alors que le gouvernement a dépensé des millions pour reconstruire d’autres communautés et restaurer les différentes infrastructures, rapporte Portes Ouvertes International, Kukar Gadu, la seule communauté chrétienne de l’état de Yobe a été totalement abandonnée. Aucune restructuration n’a eu lieu.

La situation des chrétiens est d’autant plus difficile que certains d’entre eux, qui avaient été employés par le gouvernement ont été licenciés parce qu’ils ne sont pas venus travailler pendant l’insurrection. Selon les informations dont dispose Portes Ouvertes, aucun musulman n’a été licencié pour cette même raison.

De retour dans leurs communautés détruites et gravement endommagées, sans possibilité de travailler, les chrétiens, exacerbés par la pauvreté et la faim sont confrontés aux pressions des musulmans pour se convertir à l’islam en échange d’un soutien financier.

10 chrétiens se sont déjà convertis à l’islam pour recevoir les finances nécessaires pour démarre de nouvelles entreprises. L’une de ces personnes a déclaré à Portes Ouvertes dans la région : « avant ma conversion, je pouvais difficilement avoir de la nourriture à manger ou de l’argent pour résoudre les besoins fondamentaux de ma famille, mais maintenant, nous en avons assez ».

Cette situation illustre parfaitement les différents défis auxquels l’Église est confrontée dans le nord du Nigeria, en particulier dans les États comme Yobe régis par la charia, où les chrétiens sont depuis longtemps confrontés à la discrimination et à l’isolement.

Les chrétiens ont souvent vécu le manque d’aide et de développement du gouvernement dans leurs communautés sur de longues périodes.

En outre, l’église qui fait son auto-analyse, juge qu’elle n’est pas assez forte dans la formation des disciples, en particulier vis à vis des nouveaux chrétiens d’origine musulmane. En conséquence, les croyants en Jésus restent faibles dans leur foi et sont alors des proies faciles aux efforts d’islamisation.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

L'actualité des chrétiens dans le monde

Copyright © Mission Chrétienne

To Top