Chrétiens

Une université chrétienne fustige Donald Trump

La pasteure Lynda Serene Jones, présidente de l’Union Theological Seminary, une université chrétienne new-yorkaise rattaché à l’Université Columbia, a exprimé ses inquiétudes quant à l’élection de Donald Trump au poste de président des Etats-Unis.

La pasteure Lynda Serene Jones et ses collègues de l’Union Theological Seminary, ont exprimé leurs « profondes inquiétudes sur les résultats de l’élection présidentielle du 8 novembre 2016 » qui a vu Donald Trump devenir le 45ème président des États-Unis.

« Dans sa campagne, le président élu Trump a blasphémé les valeurs les plus fondamentales de notre communauté et de notre nation. Sa campagne reposait sur la désinformation, la peur, la haine raciale et ethnique. Son élection nous préoccupe beaucoup. »

Ils craignent notamment « les conséquences diplomatiques, financières et culturelles de cette élection ».

Donald Trump compte aussi interdire l’entrée des Etats-Unis aux musulmans, ce qui risque de créer des tensions avec les pays arabes. Fidèle à sa logique ultra-libérale, Donald Trump a promis qu’il réduirait drastiquement les impôts s’il était élu, en faisant passer les taxes sur les entreprises de 25% à 15%. Il souhaite aussi que les Etats-Unis sortent de l’accord de Paris sur le réchauffement climatique.

Donald Trump veut « en finir avec l’Obamacare », l’assurance santé universelle mise en place par Barack Obama pour assurer la protection des patients et les soins abordables aux Etats-Unis.

« Le plus inacceptable et le plus scandaleux est que le plus haut dirigeant des Etats-Unis a utilisé la rhétorique qui affaiblit la dignité des femmes, des personnes de couleur, des immigrants et des musulmans. »

Les dirigeants et le corps enseignant de l’Union Theological Seminary, qui condamnent « ces discours de haine et leurs conséquences dangereuses », ont écrit à leurs étudiants « afin de réaffirmer publiquement les valeurs qui nous unissent », disent-ils. « Nous nous engageons à nous unir contre ces forces nuisibles et à travailler ensemble pour la bonté et la justice ».

« En tant que communauté, utilisons le pouvoir de nos traditions religieuses et spirituelles. Avançons ensemble avec résolution, espoir et vision prophétique. »

Parmi les signataires de cette lettre figurent Lynda Serene Jones, professeure de religion et présidente de l’Union Theological Seminary; Andrea C. White, professeure agrégée de théologie; Mary C. Boys, professeur de théologie pratique et Doyen des Affaires Académiques; Esther Hamori, professeur agrégé d’hébreu biblique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 6 =

Articles les plus lus

L'actualité des chrétiens dans le monde

Copyright © Mission Chrétienne

To Top